Formation par alternanceEn régions Centre Val de Loire et Ile de France
Trouver une formation
Résultats :
137
Domaines
Formation
Statut
Niveau
Département:
S'épanouir et Réussir

Réussite aux examens et insertion

Un diplôme… mais pas que !

La réussite à un examen et l’obtention du diplôme sont une étape importante dans un parcours de formation mais qui ne constitue pas une finalité en soi.

Pour les Maisons familiales rurales, en effet, la construction de l’individu, la visée de son autonomie et de son épanouissement personnel et social, restent un volet essentiel de la formation, grâce à l’accompagnement qu’elles mettent en œuvre.
En plus du diplôme, de nombreux acquis sont donc valorisés à travers les périodes de stage, la dynamique de projet, les périodes de mobilité culturelles ou géographiques.

Réussite aux examens

 

Les résultats aux examens en juin 2021

Pour les diplômes du ministère de l’Agriculture, les jeunes bénéficient tout au long de leur cursus du contrôle continu en cours de formation (CCF) qui compte pour une grande partie de leur évaluation.
Les candidats présentés par les MFR aux examens (en fin de terminale) obtiennent de très bons résultats (voir tableau ci-dessous).
Les taux sont excellents également pour les apprentis des MFR se présentant aux examens des diplômes des autres ministères.

Pourcentage de réussite dans les diplômes du ministère de l’Agriculture


Résultats au DNB                           

8 215 élèves des MFR se sont présentés au Diplôme national du brevet (DNB) en juin 2017 : 7 278 ont été reçus, soit un taux de réussite de 88,6 %. (Source DGER).
Les résultats au Diplôme national du brevet se maintiennent à un bon niveau. Ces résultats n’ont cessé de progresser dans les Maisons familiales depuis de nombreuses années. Ils sont supérieurs aux résultats obtenus dans la série professionnelle au niveau national : 79,7 % (session juin 2017 - Source MENESR-DEPP (BCP) - 2018).
 
 

L'insertion professionnelle

Dès 1991 et son projet « Cap sur l’avenir », le mouvement des Maisons familiales rurales a mis l’accent sur la connaissance du devenir des anciens élèves après leur formation à la MFR. En 2000, l’institution se dote également d’une enquête pour suivre les sorties en cours de formation. À partir de 2010, à l’occasion du plan « Agir pour la jeunesse » qui fait de la lutte contre le décrochage scolaire une priorité nationale, les MFR renforcent leur dispositif en réaffirmant :

La nécessité de conduire une stratégie éducative personnalisée propre à accompagner chaque élève, apprenti ou stagiaire.
L’importance d’assurer un suivi statistique des apprenants des classes non diplômantes (persévérance).
Le suivi de l’insertion des jeunes après leur qualification (prioritairement 7 mois après l’obtention du diplôme).

Le devenir des jeunes après l'obtention de leur diplôme

Chaque année, le ministère de l’Agriculture diligente une enquête sur le devenir à court terme des sortants diplômés de l’enseignement agricole.
Sans surprise, le taux d’emploi est en lien direct avec le niveau de diplôme.
Ainsi, un diplômé de BTSA aura en moyenne plus de chances de trouver un emploi qu’un jeune sortant de CAPa 7 mois après son examen.
Pour les diplômes du ministère de l’Agriculture comme pour ceux des autres ministères, les secteurs les plus porteurs affichent des taux d’emploi proches de 100 % y compris pour les diplômés de CAP.
De façon générale, l’alternance assure une meilleure employabilité, quel que soit le diplôme, comparativement à l’enseignement professionnel à temps plein.


© 2020-2022 Réseau régional des MFR Centre - Val de Loire - Ile de France   |  Politique de Confidentialité  |   Webmaster    |  Gestibase   |  Cookies   |  Logiciel de Facturation   |   admin